LES ÉDITIONS DE LA TOURNURE Coopérative de Solidarité

LES ÉDITIONS DE LA TOURNURE

Tantales

vraiTantale pluriel se cristallise en nos fossiles. Il faudra les excaver à la lenteur des époques qui s’ajoutent et font de nous à notre tour des ensablements porteurs. Pour ne pas que la gangrène réchauffe les hommes qui se font lit de rivière / à ne rien accrocher ne sentir / que le vernis des vies qui passent, tu mets à vif cette fixité qui nous guette, celle qui t’incite à s’affadir et à périr tranquillement sous le délavement du jour. Tu fais de ton corps une charnière résistante et féroce, t’offrant à la mue pour fuir la chape de plomb / comme charpente de corps, et plutôt composer avec le vertige / faire avec des années-lumière.

j’aurai voulu te dire
que je prends sur moi
de me pendre au monde
plutôt que d’y creuser
ma vie durant
la même tranchée
qui me sépare des autres

Un extrait de Écrire l’étreinte, critique de Charles Doiron:

“Ainsi, au fil des pages, on cherche l’étreinte dans un cri en toute poésie qui s’épaule parfois de celui d’autres poètes et on espère « [trouver] dans l’autre / un ressort imprenable / un abri en feu ». Obstiné et idéaliste, Tantales nous offre une langue riche qui s’exalte à peindre des images qui habitent l’abstrait et le concret. Sans tomber dans l’hermétisme lourd, la plume de Leroux-Picard demande un lecteur engagé et intéressé – de loin ou de près – au champ thématique exploré.
(…)
Au final, une œuvre franchement bien montée qui nous fait espérer que, pour la Tournure, « la poésie n’arrivera pas à son terme ».”

ACHETER TANTALES SUR LE PRESSIER.COM

Pour entendre Olyvier Leroux-Picard lu par Émile Schneider et joué par Lizzy Landers